/Présentation de la Renault Kerax

Présentation de la Renault Kerax

Produite de 1997 à 2014, la Renault Kerax est l’un des Trucks les plus réussis du constructeur français dans cette gamme de véhicules. Il s’agit d’un poids lourd construit pour aider sur les chantiers. Sa dernière version était à la norme Euro 4. Trois modèles ont été mis en vente.

Présentation de la Renault Kerax

La Kerax est disponible en trois versions de moteur. Il y a un moteur de 9,8 L, un autre de 10,8 L et un dernier de 12,8 L, tous trois des 6 cylindres. La boîte de vitesse peut être automatique comme elle peut être manuelle avec un nombre de rapports qui varie de 12 à 16. La puissance maximale dégagée par la Renault Kerax est de 520 chevaux. Au total, ce sont trois modèles de la Renault Kerax qui ont été vendus sur la période de 1997 à 2014.

Renault Kerax 385

Le moteur de ce premier modèle peut générer exactement 381 chevaux de puissance. Il est équipé d’un moteur diesel de 6 cylindres en ligne. C’est un moteur à injection directe doté d’une boîte de vitesse de 16 rapports et d’un turbocompresseur à air refroidi. Cette première sortie a été déclinée en deux versions. Il y en a une de type tracteur semi-remorque capable de supporter une charge de 40 à 44 tonnes, et une autre de type porteur dont la charge total est estimée à 19 tonnes.

Renault Kerax 400

Le moteur utilisé ici est aussi un diesel de 6 cylindres en ligne. Il peut atteindre une puissance de 392 chevaux. Le nombre de rapport de vitesse reste le même que celui du modèle précédent, c’est-à-dire 16. Il est aussi équipé d’un turbocompresseur à air refroidi. Le moteur est un 11,1 litres capable de tourner à une vitesse de 2000 tours par minutes. Pour ce qui est de la configuration des essieux, c’est un 8 x 4.

Renault Kerax DXI

Ce modèle, le dernier en date, est disponible sous deux versions. Il y a le DXI 11 dont la puissance peut varier de 370 à 460 chevaux, et le DXI 13 doté d’une capacité de puissance allant de 480 à 520 chevaux. La boîte de vitesse peut être manuelle (ZF) ou automatique (I-Shift).

Autres informations : Les Renault ont reçu des pièces d’autres concepteurs, comme Volvo (optidrive). Toutefois, on retiendra que le poids lourd embarque aussi un système de blocage différentiel. A partir des fabrications à la norme Euro 3, les moteurs étaient des turbo-diesel. Le Renault Kerax fut équipés d’AdBlue et de la technologie SCR, qui participe à la réduction des émissions de gaz toxiques à partir de la norme Euro 4.